C’est officiel, le port du casque de vélo obligatoire est entré en vigueur en France depuis le 22 mars 2017 pour les enfants de moins de 12 ans. Fortement recommandé jusqu’à présent c’est désormais une obligation, qu’ils soient conducteurs ou passagers. Qu’en est-il précisément ?

Que dit la loi sur le port du casque de vélo obligatoire ?

Le décret d’application n° 2016-1800, insiste sur le fait que le casque doit respecter les normes en vigueurs (ne portez pas une casserole sur la tête !) et être correctement attaché. Tout adulte accompagnant des enfants sans casque pourra se voir verbalisé d’une amende de 90€.

Le texte ne précise pas si cette obligation concerne aussi les enfants circulant dans des remorques. Nous vous conseillons malgré tout de faire porter un casque à vos enfants même dans la remorque, les bonnes habitudes se prennent tôt !

Pourquoi porter un casque de vélo ?

Sur un vélo, pas de ceinture de sécurité ni carrosserie pour se protéger, notre corps est directement exposé en cas de chute ou de collision. Le casque fait donc office de rempart protecteur pour notre tête. Il réduit considérablement les risques de blessure grave à la tête (moins 70% par rapport à des personnes accidentées circulant sans casque). Les risques de blessure mineure sont diminués de 31% et les blessures au visage de 28 %.

Chez Tête à Casque nous sommes conscients que faire porter un casque à son enfant n’est pas toujours facile. Le confort n’est pas forcément au rendez-vous, et le choix dans les grands magasins de sport est limité. C’est pourquoi nous proposons toute une gamme adaptée aux goûts de chacun pour allier style, confort, sécurité et originalité.

L’obligation chez nos voisins

Vous avez prévu un road trip à vélo avec vos enfants cet été ? Sachez que chez certains de nos voisins Européens la législation est encore plus exigeante. En Finlande, le casque est obligatoire pour tous, enfants comme adultes. A Malte jusqu’à 10 ans, en Autriche et Lettonie jusqu’à 12 ans, en Slovaquie, Slovénie et Suède jusqu’à 15 ans, en Espagne, Croatie et Estonie jusqu’à 16 ans et en République tchèque et Lituanie jusqu’à 18 ans.

Quid de l’obligation de porter un casque pour les adultes ?

Le casque de vélo obligatoire pour les adultes en France n’est pas encore à l’ordre du jour. Un ami disait à juste titre qu’avec le développement des vélos en libre-service, cela n’arriverait pas de sitôt. Les mesures coercitives ne sont pas forcément la solution. Nous devrions nous inspirer du ski où le casque équipement de sécurité est devenu un accessoire tendance. Comme pour les enfants, de nombreux modèles existent. Sortez du classique look champignon et mettez un peu d’originalité dans votre tenue.

N’oubliez pas, porter un casque comme ses enfants est le meilleur moyen de leur faire accepter de porter le leur ! Le port du casque à vélo pour les enfants comme pour les adultes ne dispense pas de suivre les règles de sécurité routière de base : s’arrêter aux feux, respecter les priorités, signaler ses changements de direction et redoubler de vigilance en dehors des pistes cyclables à côté des voitures.

Finalement rappelez-vous, le casque protège mais ne rend pas invincible !

Laisser un commentaire